Accident vasculaire cérébral dans la grossesse

pregnant runningNous savons maintenant avec certitude que le sport pendant la grossesse est bénéfique à la fois pour la maman et le bébé, et les craintes liées à la crainte que l’activité physique pendant la grossesse va être nocif pour le fœtus peut être dit pour être surmontés. Il y a bien sûr les précautions à observer et l’avis du médecin de consulter, mais qui a couru la première bosse peut continuer à le faire même en attendant.

Certains médecins estiment qu’il est bon de ne pas arrêter l’activité physique qui était pratiqué avant la grossesse, mais beaucoup commencent à penser que c’est bon également de démarrer une construction à partir de zéro. La prédisposition à un mode de vie plus sain pendant la grossesse peut nous rendre bien disposé envers un nouveau sport, avec tous les avantages que cela implique pour notre bien-être.

Il tend, cependant, à en atténuer l’intensité de l’activité physique que vous choisissez, vous généralement jogging le matin, le ventre pousse, venir à une simple marche. Si vous ne pouvez pas faire ou de ne pas se sentir comme, bien, bien. Mais si vous vous sentez apte à continuer, personne ne pourra l’en empêcher.

Bien sûr, vous avez à payer plus d’attention à l’arrière-plan sur lequel il s’exécute, à une chaleur excessive ou à l’humidité, de l’hydratation, de les corriger. Le choix des chaussures amorties, le fonds ordinaire, de ne pas perdre l’équilibre, en évitant des escaliers et des obstacles et des lieux qui sont trop occupés – et moins de smog est toujours mieux, vous pouvez continuer à profiter de votre course et être certain que le bébé gradità.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *