Costume de moustiques répulsifs pour se protéger contre le paludisme

tuta antizanzare malaria

Chaque année, en Afrique meurent 655 milliers de personnes à cause de la malaria. Pour aider les africains à se protéger contre les piqûres de moustiques infectés, Frédéric Ochanda de l’Université de Cornell a conçu un costume spécial, compléter avec capuche et cape, qui intègre déjà dans les tissus, au niveau moléculaire, des insecticides.

L’hydrofuge enduit et pulvérisé sur la peau ne sont pas efficaces à long terme, et la protection n’est pas complète. Grâce à ce costume, conçu par Mathilde Ceesay, créateurs africains, la protection, des triples, car il est possible d’intégrer dans le vêtement, une quantité de répulsifs jusqu’à trois fois plus élevé que la normale de garanties.

Ochanda, originaire du Kenya, est également de la planification d’un tissu spécial en mesure de libérer la répulsif en fonction de la variation de la température et de la lumière. De cette façon vous serez en mesure de profiter d’un niveau de protection plus élevé la nuit, quand les moustiques deviennent plus agressifs.

Via – Photos | Newswise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *