L’heure d’été et de la santé, de la façon de réduire le stress et les risques pour le cœur

ora legale

L’heure d’été qui nous attend dans quelques jours, exactement, dans la nuit entre le 24 et le 25 mars prochain, va nous donner une heure de lumière et nous savons comment la lumière pourrait être une source de l’humour, en raison de la corrélation augmenter les niveaux de sérotonine, le neurotransmetteur du bien-être.

L’heure d’été, toutefois, de nous priver, même une heure de sommeil, nous rend fatigué et irritable et d’intensifier l’humeur et la nervosité qui accompagnent souvent d’un changement de saison.

Il y a plus: selon une récente étude, menée par Martin Young, de l’Université de l’Alabama, le lundi et le mardi, suite à l’entrée de l’heure d’été, le risque de souffrir d’une crise cardiaque augmente de 10%, bien sûr, dans les sujets prédisposés. À octobre, lorsque l’heure d’été se termine, il y a une réduction du risque de crise cardiaque toujours de 10%. Des phénomènes qui ne sont pas observés sur le dimanche parce que l’impact de la plus brutale avec le changement de temps vous avez jusqu’à lundi matin, quand vous retournez au travail.

stress ora legale

Selon les Jeunes, cette relation devrait être à la perturbation de l’horloge biologique, ce qui affecte aussi les réponses immunitaires et les niveaux de stress. Pour risincronizzarlo, éviter les blessures, les Jeunes vous recommande de réveil 30 minutes avant à la fois le samedi et le dimanche, pour commencer à habituer notre corps à notre changement de rythme.

Le petit déjeuner doit être abondante, afin de recharger les batteries d’énergie et est utile, à moins de contre-indications spécifiques, vous exposer au soleil et de l’exercice en plein air dans les premières heures de la matinée. Tout cela devrait nous aider à obtenir de moins secoué à l’éveil de la de la du lundi, tout en réduisant au minimum les effets d’une heure de sommeil en moins.

Via | DailyMail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *