Les bleuets contre l’hypertension

Si il parle maintenant de l’heure et de la dernière étude de l’ordre du temps, publié dans l’American Journal of Clinical Nutrition a confirmé: les bleuets se protéger contre l’hypertension grâce à la anthocyanines, des composés bioactifs contenus, en particulier dans les fruits de la forêt.

Les experts expliquent qu’il réduit le risque de développer une hypertension artérielle de 10% en manger au moins une portion de myrtilles semaine.

L’équipe de recherche a analysé 134.000 femmes et 47 000 hommes qui ont participé à l’Étude Nurses’ Health study et la Health Professionals follow-up Study, qui a duré 14 ans. Tous les sujets ont été invités à faire un rapport de ce genre de fruits étaient consommés sur une base hebdomadaire et en quelles quantités. Dans le cadre du suivi de 35 000 participants ont développé l’hypertension artérielle et de l’information sur le régime alimentaire suivi ont été utile d’identifier le thé est la principale source de flavonoïdes, suivie par les pommes, jus d’orange, de bleuets, de vin rouge et de fraises.

En conclusion, ceux qui acceptent les anthocyanines (contenues principalement dans les bleuets et les fraises) avait 8% de chance d’avoir de l’hypertension que ceux qui consomment une faible quantité. Toutefois, ces avantages sont particulièrement évidents, en particulier chez les personnes de moins de 60 ans et pour les personnes qui consomment des bleuets, dans ce cas, la réduction de risque jusqu’à 10%.

L’étude menée par l’Université d’East Anglia et de l’université de Harvard est la plus importante jamais réalisée jusqu’à maintenant parmi ceux qui ont fait des recherches sur les effets des flavonoïdes sur l’hypertension.

Laisser un commentaire