Les symptômes de la vésicule biliaire enflammée et les aliments à éviter

colecisti infiammata

Parce que la vésicule biliaire est important pour la digestion, il est essentiel de savoir quoi manger et attendre que le problème se résoudra de lui-même. Si, alors, le problème devient chronique, de limiter la consommation de graisses saturées est essentiel d’essayer de réduire les symptômes de la vésicule biliaire enflammée. En réalité, la douleur n’est pas le seul problème lié à l’inflammation de la vésicule biliaire. Il peut combiner les symptômes, tels que les selles de couleur argileuse, la fièvre, des nausées et vomissements, jaunissement de la peau et des yeux. La sensibilité de l’abdomen au toucher et d’analyse de laboratoire et instrumentale peut aider le médecin confirme le diagnostic fait sur la base de ces symptômes.

Une fois constatée la présence d’une inflammation de la vésicule biliaire, la première chose à faire est de boire beaucoup d’à lutter contre la déshydratation causée essentiellement par les vomissements. Pendant le traitement, vous devez, au lieu de cela, éviter les aliments trop riches en graisses saturées. Mieux, alors, essayer les solutions de rechange pour le beurre, la mayonnaise et d’autres aliments riches en gras, en préférant les produits laitiers à faible teneur en gras et de la viande maigre.

Pour leur part, les grains entiers, les légumineuses, les fruits et légumes peut aider à contrer l’inflammation de la vésicule biliaire également l’exécution d’une autre fonction importante: en plus d’être faible en gras, de fournir des fibres qui peuvent améliorer la digestion et favorisent la santé digestive.

Via | MedlinePlus; Livestrong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *