Problèmes menstruels: remèdes naturels

Parlant de la menstruation, les problèmes menstruels, pour être plus précis. Entre les cycle de, rare, abondantes ou douloureuses, il y a beaucoup de remèdes naturels que vous pouvez utiliser avec une efficacité particulière de la gemmoderivati et fleurs de Bach.

Le cycle de la pauvreté: si le débit est rare qu’il parle de la ipomenorrea. Quand ne dépend pas d’une déficience de l’hormone de la production ou de l’approche de la ménopause, il peut être utile de prendre 50 gouttes de Sauge TM, par jour, pendant 3 mois, et le massage de l’abdomen avec une huile préparée en mélangeant 2 cuillères à soupe d’huile végétale, 2 gouttes d’essence d’estragon, 2 feuilles de sauge, 2 genièvre et 2 de la camomille.

Le cycle a été: pour les flux de trop abondante, vous pouvez prendre sur les coûts de supervision Vitex agnuscastus, 50 gouttes une fois par jour, en commençant au milieu du cycle et jusqu’à l’apparition de la menstruation. Les gemmes gattilier contiennent des hormones végétales, ce qui est très utile pour réguler le cycle menstruel. Le cycle pour les riches, cependant, il est essentiel d’entendre l’avis d’un spécialiste, car il peut représenter l’indicateur de troubles aussi très graves, tels que les fibromes, ou des modifications hormonales.

Pour les douleurs menstruelles: l’Une des plantes les plus utiles pour lutter contre la douleur au cours du cycle, est l’Achillée millefeuille. Contient une huile essentielle de la achilleina et des phytostérols. Les feuilles, riches en tanin, et sont astringentes et sont utilisés pour apaiser les douleurs utérines, de l’intestin, de la vessie. Vous pouvez faire un thé à base de plantes en mettant une cuillère à soupe par tasse d’eau bouillante, infuser 5 minutes. Filtrer et boire. Pendant le cycle, il peut prendre 4 à 5 tasses par jour.

Le remède des remèdes: pour ceux qui croient en fleurs de Bach est la Star de Bethlem, utilisé en général pour tous les troubles du cycle féminin. Il donne de l’équilibre, de l’harmonie, se déplace de l’énergie bloquée et permet les émotions à l’écoulement, ce qui porte la douleur, et par la dissolution. Supprimer le traumatisme, et l’éveil de l’esprit engourdi par la douleur, supprime le bloc d’énergie qui est à la base de maladies psychosomatiques, confère le pouvoir spirituel nécessaire. Et c’est en particulier le soutien mentale des femmes au cours du cycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *